FI-8-122 Polyradiculonévrite Aigue Inflammatoire (Syndrome de Guillain-Barré)

September 14, 2017 | Author: Catalina Campanu | Category: Medical Specialties, Clinical Medicine, Medicine, Immunology, Health Sciences
Share Embed Donate


Short Description

Download FI-8-122 Polyradiculonévrite Aigue Inflammatoire (Syndrome de Guillain-Barré)...

Description

I-8-122 Neurologie

Polyradiculonévrite Aigue Inflammatoire (Syndrome de Guillain-Barré)

CLINIQUE : 1/ Diagnostic clinique +++ : atteinte sensitivomotrice proximale et distale 2/ Trois phases - Extension : 1 à 4 semaines - Plateau : 1 à 3 semaines - Récupération : semaines à mois 3/ Atteinte motrice - Atteinte progressive proximale et distale de gravité variable, des 4 membres - Atteinte possible des nerfs crâniens - Abolition des ROT - Pas d’amyotrophie 4/ Atteinte sensitive - Sensibilité profonde - Douleurs spontanées 5/ Troubles végétatifs - Cardio : TDR, brady/tachycardie - HTA, Hypotension orthostatique - Rétention urinaire 6/ Signes de gravité/complications - Détresse respiratoire - Troubles pharyngo-laryngés : trouble de déglutition, dysphonie, dysphagie - Dysautonomie - Mort subite - Complications thromboemboliques 7/ Pronostic - Récupération complète : 80% - Déficit sensitivo-moteur modéré : 10% - Séquelles motrices invalidantes : 5% - Décès : 5%

Définition: Atteinte inflammatoire et démyélinisante du système nerveux périphérique, Segmentaire et multifocale, touchant les racines et les troncs nerveux. Installation < 4 semaines Étiologies : Origine immuno-allergique. Forme primitive (SGB) ou secondaire (tumorale…) Facteurs favorisants : Épisode infectieux récent (ORL, digestif), vaccination récente EXAMENS COMPLÉMENTAIRES :

-

-

LCR : dissociation albumino-cytologique (hyperprotéinorachie) : peut être normal EMG : signes de démyélinisation : blocs de conduction avec ralentissement des vitesses de conduction, augmentation des latences distales et/ou proximales, pas d’atteinte axonale. Peut être normal au début Bilan systématique : Iono (SIADH), glycémie, fonction rénale, bilan hépatique, NFS, plaquette, TP, TCA, EPP, IEP, Sérologie VIH. Evaluation du retentissement: GDS, ECG, RT CONDUITE À TENIR - URGENCE +++ , Hospitalisation en réanimation ou à proximité - À jeun, scope, repos au lit - Surveillance : o Testing musculaire pluriquotidien, suivi des ROT o Efficacité de la toux, ampliation thoracique, FR, saturation, CV au spiromètre portatif (ventilation assistée si besoin) o ECG, TA toutes les 4 H, Température 2 fois par jour, Diurèse des 24 H o Déglutition avant chaque repas, prévention des fausses routes o Palpation des mollets - TTT spécifique : o Plasmaphérèse : 4 à 6 échanges plasmatiques o Ig polyvalentes IV : 5 jours consécutifs - TTT symptomatique : o Prévention thrombo-embolique : bas de contention, anticoagulation préventive o Kinésithérapie précoce, soins oculaires +++ o Antalgiques

©Association Institut La Conférence Hippocrate – Tous droits réservés. Les droits d’exploitation des ces textes sont gracieusement mis à votre disposition par les laboratoires Servier

www.laconferencehippocrate.com

View more...

Comments

Copyright © 2017 KUPDF Inc.
SUPPORT KUPDF SitemapMONTBLANC Original Löschpapier / blotting paper für Löschwiegen, 13912, NEUOVP | Submission | Cuticura